La première édition de Saint-Ours en fête s’est tenue à l’été 2004. Devant le succès et la popularité des différentes festivités, l’expérience a été renouvelée à chaque année depuis. Ainsi, à l’été 2015, le festival qui attire environ 3 000 visiteurs, en sera à sa 11e édition.

D’abord mis sur pied dans le but d’amasser des fonds pour préserver l’église de la région, Saint-Ours en fête est devenue une véritable occasion de rassemblement pour beaucoup d’habitants de la municipalité, mais aussi des régions environnantes.

Ainsi, Saint-Ours en fête, la plus grosse fête rurale de la région de Sorel-Tracy et de Saint-Hyacinthe, permet de mobiliser les gens de la région, de garder active la vie du village et de participer à la vie économique et artistique locale.

Travailler à la sauvegarde de l’église

La petite ville de Saint-Ours, fondée en 1672, est riche en histoire. Il est donc important pour ses habitants de préserver ses symboles historiques.

C’est pourquoi, comme mentionné plus haut, Saint-Ours en fête est un événement mis sur pied pour permettre de conserver l’église de la région, un joyau patrimonial où les membres de la petite municipalité rurale peuvent se rencontrer et célébrer. Ainsi, grâce à l’implication des bénévoles, la totalité des profits obtenus grâce à l’événement sont remis à la Fabrique de Saint-Ours, qui les investis dans l’entretien et la restauration de l’église.

Faire connaître les organismes régionaux

L’achalandage engendré par Saint-Ours en fête offre une visibilité intéressante à certains organismes de la région.

Par exemple, Le Regroupement littéraire jeunesse de Saint-Ours (gagnant 2012 du prix Organisme rural), un organisme sans but lucratif, qui vise entre autres à encourager les jeunes à lire et à écrire, tient chaque année un kiosque lors des festivités.

La bibliothèque de Saint-Ours profite aussi de l’occasion pour tenir un kiosque où elle vend des livres usagés dont elle souhaite se départir pour s’en procurer de nouveaux.

L’organisme Mémoires de Saint-Ours, dont le principal objectif est de préserver et de faire revivre la riche l’histoire de la région en publiant des recueils de textes et d’anecdotes illustrés de photos anciennes, participe également aux festivités. Lors de la dernière édition, le comité a organisé un circuit patrimonial qui présentait certaines des maisons les plus anciennes de la région. Les visiteurs qui désiraient en apprendre un peu plus sur l’histoire des maisons du village pouvaient donc embarquer gratuitement à bord de l’une des deux calèches tirées par des chevaux où les attendait un guide.

Une vitrine pour les artistes locaux

Durant Saint-Ours en fête, les visiteurs sont invités à se rendre dans l’église qui fait office de galerie d’art. On y expose en partenariat avec l’organisme Métiers d’Art de Saint-Ours les toiles et les œuvres de plus d’une cinquantaine d’artistes de la région.

À cette occasion, les toiles mises en vente peuvent trouver preneur, tandis que d’autres artistes profitent de l’événement pour faire connaître leur travail.

Place aux artisans de la région

Lors de chaque édition, on met à la disposition des artisans un chapiteau où les visiteurs peuvent aller découvrir ou se procurer leurs produits.

Une trentaine d’artisans investissent donc le site de Saint-Ours en fête pour y vendre entre autres des sculptures, des bijoux, des cartes de souhaits, des items faits de matériaux recyclés et des livres pour enfants.